Le gyroroue : en équilibre sur l’asphalte

- par Wador

Vous l’avez sans doute aperçu dans les rues, le gyroroue a conquis les centres villes et de plus en plus de gens l’utilisent comme moyen de transport au quotidien.
Le principe ? Une seule roue dôtée de deux pédales sur lesquelles l’utilisateur se tient en équilibre. Plus d’embouteillage et les mains dans les poches, ce nouvel engin révolutionne les déplacements urbains !

Le gyroroue, aussi appelé SoloWheel, fonctionne de la même manière que ses prédécesseurs gyropodes, overboards et compagnie : grâce à un moteur gyroscopique qui assure son équilibre et sa conduite dans toutes les directions.

Dotée d’un manette il peut donc être facilement transportable et du coup semble se démocratiser beaucoup plus que les gyropodes. Sa vitesse peut atteindre les 30km/h et avec une autonomie de 50 kilomètres, il ravit le coeur des urbains pressés et en quête d’alternative aux option métro ou voiture !

Reste la question du code de la route… A l’heure où les véhicules électriques envahissent les rues, la question de leur légitimité sur les trottoirs ou pistes cyclables se pose. En France, gyropodes et gyroroues sont tolérés mais la loi ne prend pour l’instant en compte que la législation des vélos électriques. Au vu de la vitesse que peut atteindre ces nouveaux véhicules, la question de l’évolution du code de la route se pose. Le gouvernement est pour l’heure toujours au stade de la réflexion.

Affaire à suivre !

Bookmark and Share

 

   
   
     
Nino Robotics

18 MAI 2017 - par Wador

Dernière nouveauté en matière de transport technologique, le Nino Robotics, à mi-chemin entre le fauteuil roulant et le Segway.

Le but de la startup française est de proposer une solution innovante et design aux personnes à mobilité réduite. Le principe de ce fauteuil est basé sur la technologie des gyropodes : un système d’auto-balancement et de gyroscopes pour avancer, reculer et se stabiliser. Des béquilles peuvent automatiquement maintenir l’appareil à l’arrêt.
Le guidon, amovible pour s’asseoir facilement, ne sert pas seulement à tourner, il est aussi doté d’un tableau de bord intégré qui permet de surveiller les kilomètres, la batterie et la vitesse. Et parce qu’on arrête pas la technologie, le Nino peut aussi accueillir un smartphone comme second tableau de bord.

En ce qui concerne la conduite, il peut aussi gérer les changements de terrain, passer de petits obstacles et grimper des pentes de 20%.
D’un point de vue plus technique, le Nino supporte jusqu’à 100 kilos et est dédié aux utilisateurs mobiles du tronc. Avec une autonomie d’environ 20 à 35 km, le Nino se recharge en 4 heures.
Les créateurs parlent de « transporteurs assis » plutôt que de fauteuil roulant dans une volonté de changer le regard des gens sur le handicap.

Le design épuré et adaptable selon les goûts (on peut choisir la couleur !) permet de mettre en valeur la personne assise et s’adresse à tous les utilisateurs, et pas seulement aux personnes à mobilité réduite.

Bookmark and Share

 

   
   
     
Cocooning à Amsterdam pour le siège Europe de Segway

07 mars 2017 - par Wador

Segway a ouvert tout récemment un siège à Amsterdam. L’occasion pour l’entreprise de se rapprocher du marché européen et nord africain.

Plus que la stratégie de l’entreprise ce sont les bureaux en eux même qui nous intéressent ici. Un lieu qui semble lumineux et agréable, et qui promet quelques belles courses dans les couloirs entre ninebots !

Comme une photo vaut mieux que des mots, en voici trois !

Bookmark and Share

 

   
   
     
Swincar

23 avril 2013 - par Aurelie

Le Swincar est un véhicule en équilibre pendulaire développé par la société drômoise Mecanroc. Spécialisée dans l’innovation, cette entreprise s’est posée la question de la consommation énergétique des véhicules. Pour le gérant Pascal Rambaud, les trois principaux facteurs de la consommation énergétique sont "le poids, les forces de frottement au sol, et la traînée aérodynamique". L’équilibre pendulaire fonctionne sous le seul effet mécanique de la force centrifuge et donc sans recours à l’électronique. Cela permet une inclinaison automatique en virage, une supprétion des forces latérale subies et une correction automatique des devers dans les pentes et ainsi de "supprimer les contrainte latérale en virage" et ainsi alléger les composants.

PNG - 151.6 ko
Pascal Rambaud au volant de son prototype
Le prototype du swincar, pilot par son crateur.

Cela procure également des sensations nouvelles, avec une notion de confort et d’aisance pour le pilote. Le concept swincar, présenté en 2010 est le lauréat du Trophée Innovation et Tourisme en Rhône-Alpes 2012. Aujourd’hui plusieurs utilisations sont proposées pour un usage des plus ludiques. Il est en effet possible d’ajouter un moteur électrique pour ne pas se limiter à dévaler les pentes, mais aussi de l’adapter à une usage hivernal avec l’ajout de ski ou encore de chenille.
Une utilisation pour le moment touristique, mais nul doute que le principe puisse être réutilisé et adapté pour le marché automobile.

Et voici une petite vidéo de présentation pour se faire une idée de l’engin.

Bookmark and Share

 

   
   
     
Flying Bike, le vélo qui prend de la hauteur

29 juin 2012 - par Aurelie

Imaginez la scène, vous voilà au guidon de votre vélo alors que le ciel est bleu et que le soleil brille. Ah ce ciel qui vous nargue et que vous voudriez rejoindre !
Et bien se sera peut être bientôt possible si l’on en croit cette présentation en 3D du Flying Bike.

Le Flying Bike est l’oeuvre d’ingénieurs tchèques, qui ont procédé à l’alliance contre nature entre un vélo électrique et hélicoptère. Le résultat devrait donner un engin imposant qui aura du mal à se faufiler entre les voitures, puisqu’il mesurera 3,5 mètres de long pour 2,5 mètres de large.

Concernant la partie hélicoptère, le Flying Bike dispose de grandes hélices à l’avant et à l’arrière, assistées par une paire d’hélices latérales pour la stabilité. Les grandes disposent chacune d’un moteur de 10 Kwh, alors que les latérales se contentent de 3,5 Kwh.

Le résultat de toute cette technologie est un "vélo" de 85 Kg qui doit pouvoir s’envoler à la force du mollet et des moteurs électriques. Si sur route son autonomie est annoncée pour 50 minutes, en vol celle ci tombe à 5 minutes. Un peu juste pour aller titiller les oiseaux.

Ce vélo, fruit d’un partenariat entre plusieurs sociétés, devrait effectuer un test grandeur nature courant Août avant d’être présenté en Septembre.

Si le concept vous séduit, ne vous emballez pas, aucune commercialisation n’est prévue.

Bookmark and Share

 

   
   
     
Venice Beach en Segway

30 mai 2012 - par Aurelie

Il est enfin arrivé ! Depuis quelques jours, le soleil nous gratifie de ses rayons estivaux. C’est le moment de mettre le nez dehors et de profiter de la plage ou d’aller flâner au bord de l’eau.

Notre vidéo du jour se déroule sur la côte Ouest des États-Unis et plus particulièrement à Venice Beach. Située sur la commune de Santa Monica, Venice Beach a été baptisée ainsi à cause de la présence de nombreux canaux qui rappellent ceux de la célèbre ville italienne.

Mais Venice Beach c’est aussi un lieu connu de tous les fans de séries télés, puisque c’est ici qu’a été tourné Alerte à Malibu (et non pas à Malibu qui se trouve un peu plus au nord et qui ne dispose pas d’une plage aussi vaste).

Enfin Venice Beach c’est aussi un coté glamour et hollywoodien, puisque de nombreuses stars y ont élu domicile telles que Julia Roberts, Nicolas Cage ou encore Kate Beckinsale.

Voici un petite vidéo estivale réalisée par un couple utilisant 2 Gyropodes Segway I2. 3 minutes pour apprécier et découvrir les alentours de Venice Beach et pourquoi pas vous donner quelques idées de destinations pour les vacances de cet été...

Bookmark and Share

 

   
   
     
Quand un Segway rencontre une Passat

20 mai 2012 - par JC

Volkswagen s’illustre souvent par son sens de la créativité, notamment lorsqu’il s’agit des spots publicitaires vantant les qualités de leurs véhicules. On se vouvient par exemple du spot diffusé lors du Super Bowl américain mettant en scène un petit garçon déguisé en Dark Vador qui tentait d’hypnotiser la Passat de son père.

Aujourd’hui c’est un autre symbole de la réussite américaine qui est mis en scène, puisqu’il s’agit d’un Gyropode Segway qui sert de faire valoir à la voiture allemande.

Un spot court, qui semble mettre l’accent sur le tarif contenu de la voiture qui atteint étrangement le prix de 2 Segway neufs soit environ 15 000 dollars. Le prix sans doute des deux roues supplémentaires, 5 places et un toit, mais sans la liberté qui va avec...

Bookmark and Share

 

   
   
     
Segway Caméra : Attention par terre ...

19 janvier 2012 - par Ben0

Le gyropode Segway caméra est très pratique lorsqu’il s’agit de réaliser des images à l’occasion de rencontres sportives... Il faut cependant faire attention à bien regarder devant soi... Le caméra devait être tout à son cadrage ... et paf ...


Un caméraman fait une chute en Segway lors d’un... par Ben

Bookmark and Share

 

   
   
     
La Mobilité à la portée de TOUS...

16 oct 2011 - par Anis

Quelques vidéos qui montrent que le Gyropode Segway peut rendre de formidables services ..

Une balade en forêt !

Bookmark and Share

 

   
   
     
Gyropode X’treme by Ken Block

18 mars 2011 - par Anis

C’est dans le sud de Paris, France, sur L’Autodrome de Linas Montlhéry qu’une fois de plus Ken Block à essayé quelques "tricks", et pour la première fois, face à un Segway. Ce clip est tout simplement incroyable... Enjoy it !

Bookmark and Share

 

 
Site réalisé avec SPIP